Les Grands Crus d'Alsace

Tandis que les vins d’Alsace se distinguent traditionnellement par leurs cépages bien connus, Sylvaner, Pinot blanc, Riesling, Muscat d’Alsace, Pinot gris, Gewurztraminer et Pinot noir, l’Appellation Alsace Grand Cru consacre l’influence marquée des terroirs sur les vins.Cinquante terroirs délimités selon des critères géologiques et climatiques stricts constituent la mosaïque des Grands Crus d’Alsace. La superficie de ces vignobles d’exception varie entre 3 et 80 hectares, sur des sols d’une forte typicité. La géologie, l’exposition et la pente contribuent à leur inimitable personnalité. Les Grands Crus d’Alsace représentent une production annuelle moyenne de près de 45 000 hl, soit 4% seulement de l’ensemble des vins d’Alsace.
 
L’art de vivre des Grands Crus d’Alsace
Pour déguster les Alsaces Grands Crus dans les meilleures conditions, il est bon de respecter quelques règles simples de conservation et de service :
Les Alsaces Grands Crus, s’ils sont agréables à déguster dès leur jeunesse, gagnent à être conservés bien plus longtemps (5 ou 10 ans, voire davantage pour les grands millésimes), dans une cave à température constante (entre 10 et 15° C), obscure et bien aérée. Les bouteilles doivent être maintenues couchées pour que le vin reste au contact permanent du bouchon.Les vins d’Alsace Grands Crus se servent frais mais non glacés, à une température d’environ 8° C dans un verre fin en cristal incolore et à long pied. Les AOC Grands Crus sont des vins gastronomiques par excellence qui ponctuent avec bonheur chaque étape du menu. Le Muscat d’Alsace est parfait à l’apéritif. Le Riesling Grand Cru accompagne merveilleusement les produits de la mer, poissons, crustacés et coquillages. Le Pinot Gris est parfait avec les viandes blanches, les gibiers et les foie gras. Le Gewurztraminer règne en maître sur les fromages et les desserts
 
 
Passeport des Grands Crus d’Alsace
Pour avoir droit à l'Appellation d'Origine Contrôlée Alsace Grand Cru en application du décret du 24 janvier 2001, les vins doivent être issus de raisins récoltés manuellement dans des terroirs strictement délimités, à l'intérieur de l'aire de production du vignoble alsacien.Des experts désignés par l'Institut National des appellations d'origine des vins et eaux de vie ont défini ces terroirs de production, au nombre de 50, et les protègent par une réglementation rigoureuse.Tout vigneron désirant produire de l'AOC Alsace Grand Cru doit définir avant le 1er mars les cépages et parcelles qui seront destinés à cette production.Seuls quatre cépages sont autorisés dans l'AOC Alsace Grand Cru : Riesling, Gewurztraminer, Pinot Gris et Muscat d'Alsace. Depuis 2005 (décret du 21/03/05), sont autorisés le cépage Sylvaner (exclusivement dans l’AOC Alsace Grand Cru Zotzenberg), et les vins d’assemblage (exclusivement dans l’AOC Alsace Grand Cru Altenberg de Bergheim).Pour avoir droit à l’appellation Alsace Grand Cru les vins doivent présenter un degré minimum naturel d'alcool de 11° pour le Riesling et le Muscat d'Alsace et de 12,5° pour le Gewurztraminer et le Pinot Gris.Chaque vigne plantée depuis le 1er septembre 2000 doit répondre à de nouvelles règles de conduite relatives à la densité de plantation, à l'écartement entre les rangs et à la hauteur du feuillage. Par ailleurs de nouvelles règles de taille s'appliquent à l'ensemble de la production en ce qui concerne l'écartement entre le fil porteur et le fil d'attache ainsi que le nombre maximal de bourgeons par pieds selon les cépages.
Le rendement de base autorisé est de 55hl/ha, celui-ci pouvant être augmenté annuellement de 0 à 20% (plafond limite de classement) sans dépasser le rendement maximum autorisé de 66hl/ha.Le nouveau décret a également pour effet de renforcer le rôle des syndicats viticoles dans la gestion de chaque lieu-dit Grand Cru (plans d'encépagement, dates d'ouvertures spécifiques pour les vendanges, possibilité de fixer un degré minimum d'alcool plus élevé pour chaque lieu-dit et cépage, fixation du niveau du PLC annuel par lieu-dit…).L'étiquette des vins à AOC Alsace Grand Cru doit obligatoirement comporter, outre l'appellation d'origine contrôlée Alsace Grand Cru, la mention du lieu-dit (terroir), du cépage et du millésime.

  • Vues: 3301
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »Copyright © 2002 EARL MEYER - Tous droits réservés