Nous vous proposons ici même de découvrir l'Auxerrois. Contrairement à ce que son nom indique c'est l'un des vins d'Alsace les plus fameux. Il fait partie en effet de ces cépages autorisés qui peuvent prendre l’Appellation d’Origine Contrôlée « Vin d’Alsace » ou « Alsace ».
Mais il importe pour mieux comprendre cela de revenir quelque eu sur son Histoire avec un grand H. C'est assez récemment que l'auxerrois, ce vin si délicieux a été introduit en Alsace. Alors que d'autres vins, en particulier des pinots blancs sont cultivés en Alsace depuis le moyen-âge, ce n'est pas le cas de l'auxerrois. Mais nous pouvons aujourd'hui le cultiver et lui attribuer le nom de vin d'Alsace. C'est sans doute de Lorraine qu'il a été introduit. En Alsace ce que nous utilisons et cultivons est en fait ce qui est appelé l'Auxerrois de Laquenexy.
Prenez un moment avec un verre de vin si cela vous chante et essayez de jouer à la machine à sous en ligne sur les mailleurs casino français, découvrez plus de 300 machines à sous de différentes sortes, 3 ou 5 rouleaux, classique ou en 3D vous en aurez pour votre argent!
Il nous faut aussi mieux connaître son ampélographie, c'est-à dire sa consistance, la façon dont il est fait, dont on le ressent, avec ses feuilles à trois lobes finement bullées avec un sinus pétiolaire en V ouvert, son bourgeonnement duveteux, son blanc verdâtre.
Il nous faut connaître aussi ses aptitudes car l'auxerrois n'est pas n'importe quel vin, c'est un Cépage qui s'adapte parfaitement aux zones septentrionales et aux terroirs calcaires de l'Alsace. L'auxerrois est estimé généralement de vigueur moyenne et peu fertile en taille courte, il a une relative précocité, et c'est pourquoi on le plante généralement assez tardivement.
On le déguste enfin comme vin neurtre et peu acide, et souvent il est assemblé avec le Pinot blanc. C'est aussi pourquoi on le commercialise souvent sous le nom de Pinot ou Pinot blanc ou sous le nom d'auxerrois.

  • Vues: 2936
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »Copyright © 2002 EARL MEYER - Tous droits réservés